Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 361 Mai 2024

Pendant le confinement, les ventes au détail avaient significativement augmenté prenant notamment le relai de la RHD, très affectée par les décisions gouvernementales. En effet, entre février (pré-Covid) et avril 2020 (premier mois de confinement complet), le chiffre d’affaires du secteur de la restauration en France avait reculé de 82% d’après Eurostat. Il avait même reculé de 90% au Royaume-Uni et de 94% en Espagne. Au sein de l’UE à 27, il aurait reculé de plus de 70%d’une année sur l’autre.

Depuis, les pays européens ont tous été sujet à un déconfinement plus ou moins progressif . En France, les ventes de produits de grande consommation (PGC) sont initialement restées soutenues en GMS lors de la phase 1 du déconfinement (semaines 20 à 22). La phase 2 (semaines 23 à 25) et la reprise progressive de l’activité de la RHD ont ensuite atténué la progression des ventes de PGC. Depuis l’entrée en vigueur de la phase 3 (semaine 26), la progression est désormais très limitée.

Sur les semaines 23 à 27, les ventes de PGC n’ont plus connu de croissance à 2 chiffres. Depuis le début de la phase 3, les ventes de PGC alimentaires (-3% /2019 en semaine 26 et = /2019 en semaine 27) comme de produits frais traditionnels (PFT) (-6% en s26 et -5% en s27) sont également en retrait d’après l’IRi.

Les ventes de surgelés ne progressent plus depuis la phase 2 du déconfinement (= /2019 sur les semaines 23 à 26) et sont à la baisse pour la 2ème semaine consécutive en phase 3 (-11% /2019 en semaine 27). Les ventes de produits frais non laitiers (dont les viandes réfrigérées) sont en hausse désormais très modérée (+2% /2019) et sont même stables en semaine 27. La météo de juin plutôt fraîche a également participé à cette relative stabilité.

Sur l’ensemble du confinement, d’après les données de l’institut Nielsen, les ventes de haché surgelé toutes espèces avaient progressé de +57% /2019 quand les ventes de viande bovine hachée réfrigérée avaient augmenté de +31% /2019.

Depuis le déconfinement, le rythme de croissance des ventes de hachés est plus faible mais reste important, même depuis le début de la phase 2. Entre les semaines 20 et 26, les ventes de viande bovine hachée réfrigérée (+15% /2019) comme celles de haché surgelé (+15% /2019) connaissent une progression à deux chiffres, d’après Nielsen. Même constat pour la semaine 27 : +19% /2019 pour la viande bovine hachée réfrigérée et +20% pour le haché surgelé.