Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 357 Janvier 2024

Le marché du veau de boucherie est enfin assaini. Mais le redimensionnement de la production, qui s’ajoute à celui de la production de JB laitiers, pèse lourdement sur le marché des veaux de 8 jours qui reste particulièrement encombré malgré des naissances moindres.

La hausse saisonnière des cours des JB est restée modeste en Allemagne. Elle a été plus affirmée en Italie où les sorties de mâles sont modérées. La demande ferme du marché italien continue de soutenir les prix des broutards français, qui sont par ailleurs moins nombreux que l’an dernier. La décapitalisation s’accélère dans le cheptel allaitant, ce qui se traduira par une baisse de l’offre de viande bovine comme de bovins maigres en 2020. Les prix des vaches de réforme laitières sont dégradés en France comme dans les autres États-membres et ne profitent pas de la hausse des prix du porc.