Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 344 Novembre 2022 Mise en ligne le 22/11/2022

En septembre, la production laitière française a amorcé précocement sa hausse saisonnière et pourrait cet automne dépasser le bas niveau de l’an dernier. Ce sursaut encore fragile s’opère pourtant avec un troupeau laitier très restreint et une production fourragère réduite. Les indicateurs de marchés semblent redevenir incitatifs, même si le prix du lait a marqué le pas en août.

A l’inverse, la production laitière bio a reculé en août. Elle s’ajuste lentement au fort recul des ventes de produits finis bio, si bien que la part de lait déclassé demeure historiquement élevée.

Le marché et les cours du beurre sont toujours fermes. La demande internationale est toujours active, à l’exception de la Chine. De plus les disponibilités sont limitées dans les principaux bassins de production et de consommation.