Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 360 Avril 2024

En France, les cours des gros bovins finis démarrent l’année 2024 sur une hausse, quelles que soient leur catégorie et leur conformation, dans un contexte de forte baisse de l’offre de vaches à abattre et de JB laitiers.

Chez nos voisins européens, les prix des réformes semblent stabilisés alors que la demande est plus importante ce début d’année pour la viande de vache. Les cours des jeunes bovins ont atteint des records en Italie tandis qu’une reprise s’amorce en Pologne.

Les prix des broutards sont stables malgré la faiblesse de l’offre. Côté veaux de boucherie, les prix débutent l’année en léger retrait par rapport à 2023.