Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 360 Avril 2024

Avec une production pourtant ralentie, le Royaume-Uni a enregistré un bond de ses exportations de viande ovine, désormais supérieures à leur niveau moyen d’avant Brexit. Confrontés à une consommation des Britanniques en berne, les opérateurs tirent parti des faibles disponibilités sur le continent.

Le Royaume-Uni augmente ainsi ses envois vers la France, profitant notamment du recul du marché espagnol.