Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 346 Janvier 2023 Mise en ligne le 19/01/2023

La cherté des aliments n’émousse pas le dynamisme des engraisseurs de JB espagnols toujours stimulés par la forte demande en viande bovine en Europe. Sur l’année 2022, ils sont encore accru leurs achats de veaux français dont les effectifs exportés s vers l’Espagne ont encore progressé et atteint un très haut niveau.

Cotation stable du veau mâle de 45-50kg

En semaine 1 à 59 €/tête, le veau mâle laitier de 45-50 kg cotait à un niveau faible, mais légèrement supérieur aux deux années précédentes (+ 9 €/2022 et + 7 €/2021). Sur l’année 2022, la cotation moyenne du veau mâle laitier de 45-50 kg s’établit à 75 €/tête (+21% /2021, un niveau qui reste faible), celle du 50-55 kg, destiné souvent à l’Espagne, était de 99 €/tête.

Naissances de veaux de mère laitière en plus faible recul en novembre

En novembre, les naissances de veaux de mère laitière ont reculé moins fort que depuis le début de campagne, avec 310 000 veaux nés (-1,3% /2021, mais -3,1% /2020). En cumul depuis le début de la campagne de naissance en juillet 2022, 1 823 000 veaux sont nés, soit -4% /2021-2022 (-76 000 têtes) du fait du recul des entrées de génisses laitières dans les troupeaux en septembre.

Exports de veaux laitiers dynamiques tout au long de l’année

Les exportations de jeunes veaux laitiers ont atteint 305 000 têtes entre janvier et octobre d’après les Douanes (+6% ou 18 000 /2021 et +14% /2022). D’après SPIE-BDNI, elles auraient augmenté de +4% en novembre (semaines 44-47) par rapport à 2021, à 9 000 veaux par semaine en moyenne.

Le dynamisme des achats de veaux par les engraisseurs de JB espagnols, motivés par la forte demande en viande sur le marché européen, soutient les prix. La cotation du veau frison de moins d’un mois a augmenté plus vite en Espagne qu’en France, à 119 €/tête en semaine 1 (+25% /2022). En moyenne annuelle sur 2022, elle s’établit à 123 €/tête en 2022 (+26% /2021).