Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 359 Mars 2024 Mise en ligne le 25/03/2024

Avec le déconfinement puis la rentrée scolaire, le marché français sort du marasme et la consommation française repart. Ceci permet aux prix des femelles de remonter. De même, le marché du veau gras, en proie à une crise profonde, montre de timides signes d’amélioration. A l’inverse, les lourdeurs sur le marché européen du JB font pression sur les prix des mâles finis et des bovins maigres.

Avec leurs prix cassés, les viandes espagnole et polonaise ont gagné des parts de marché dans les circuits de détail en Europe du Sud et les retards de sorties de JB en Italie et en France ont du mal à se résorber.