Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 361 Mai 2024

Le déconfinement progressif à travers l’Europe a permis au marché des femelles de se redresser, en particulier en France où la vache R dépasse les 4 € et au Royaume-Uni qui a rouvert ses restaurants le 4 juillet. Le marché des mâles est plus compliqué : les sorties de JB en France, en Italie et en Pologne ont pris du retard et les cours restent sous pression.

Du côté des animaux plus jeunes, le marché du maigre a été peu affecté par le confinement. Les difficultés rencontrées en Italie et en Espagne pourraient néanmoins peser à terme. Les marchés des veaux nourrissons comme des veaux gras restent encombrés.