Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 342 Septembre 2022

Le vent de panique sur les marchés des grains et de l’énergie depuis le début de l’invasion russe en Ukraine a fait flamber les charges, qui étaient déjà en forte hausse ces derniers mois. C’est dans les pays du Sud de l’Europe que les engraisseurs sont les plus inquiets, en particulier en Espagne. Les prix des bovins maigres (veaux et broutards) restent malgré tout orientés à la hausse en raison de la baisse de l’offre.

Les prix des bovins finis augmentent toujours partout en Europe en réponse à l’offre limitée et à la flambée des charges. En Pologne, la dépréciation du zloty liée au contexte ukrainien limite la hausse en euro.