Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 362 Juin 2024 Mise en ligne le 24/06/2024

Dans toutes les catégories de bovins, le manque d’offre soutient les prix. Ceux des gros bovins finis augmentent, de même que ceux des broutards et des veaux de 8 jours. Les cours des veaux de boucherie sont quasi-stables, à un niveau historiquement haut.

La consommation semble se tenir malgré la baisse de pouvoir d’achat liée à l’inflation. Ailleurs en Europe, l’offre abattue est en baisse dans le sillage des cheptels. L’Europe produira moins de viande bovine en 2023.