Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 360 Avril 2024

La collecte française de lait de chèvre a enregistré une baisse saisonnière très prononcée en novembre 2023. Dans le même temps, les fabrications de fromages retrouvent de la vigueur probablement en lien avec la reprise des achats des ménages. Les imports de produits de report sont moins ralenties tandis que les exportations de formages ont nettement fléchi.

Fort recul de la collecte de lait de chèvre

La collecte nationale en lait de chèvre a de nouveau reculé en novembre de -1,7 ML litres de lait (-5% /2022), à près de 35 ML de litres. La collecte cumulée sur les 11 premiers mois de l’année s’établit à 486 ML de litres, soit-1% /2022.

Les importations ont également baissé en novembre, de -3% /2022 à 5,3 ML. On observe cependant une évolution importante dans le profil des importations de produits de report caprins qui étaient dans une dynamique de recul à deux chiffres depuis le début de l’année par rapport à 2022 (-31% au 1er trimestre, -26% au 2ème trimestre, -23 au 3ème trimestre), en lien avec une consommation peu dynamique. On pourrait en déduire qu’en novembre les industriels sont dans une approche d’ajustement des approvisionnements face à une collecte nationale nettement repliée. Le cumul des importations de janvier à novembre s’établit à plus de 49 ML de lait, soit une baisse de -25% /2022. Au bilan, l’approvisionnement total en lait de chèvre en novembre s’établit à plus 40 ML, soit en retrait de -4% d’une année sur l’autre. Le cumul sur les 11 premiers mois de l’année fait état d’un approvisionnement total de près de 536 ML, soit une baisse de -4% /2022.

Reprise des achats des ménages et recul des exportations

Les dernières données de CIRCANA confirment la reprise de la demande domestique en fromages de chèvre observée depuis le mois d’août. Ainsi, en octobre les ventes de fromages de chèvre en rayon libre-service ont progressé de +2,2% /2022, à 4 030 t. Cette tendance de reprise des achats des ménages a eu lieu parallèlement à un repli des exportations.

En novembre, les expéditions françaises de fromages de chèvre ont nettement fléchi de -8% /2022 à près de 2 000 t. Le cumul des expéditions de janvier à novembre s’établit à près de 22 000 t de fromages, soit une baisse cumulée de -6% en un an.

Frémissement des fabrications de fromages de chèvre

En réaction à cette timide reprise de la consommation, les fabrications de fromages de chèvre ont progressé de +1% /2022 en novembre. A près de 89 000 t en cumul de janvier à novembre, la production industrielle de fromages de chèvre a baissé de -2% /2022, soit plus de 2 000 t de moins sur la même période.