Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 360 Avril 2024

Les importations françaises de viande ovine restent modestes en 2023 alors que la production française recule nettement. La demande est forte en Asie et au Moyen-Orient où les flux mondiaux d’ovins vivants comme de viande ovine semblent s’y concentrer davantage, aux dépens de ceux vers l’Europe. Les attaques répétées en Mer Rouge et l’assèchement du canal du Panama rendent encore plus difficiles les flux de l’Océanie vers l’Europe.