Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 357 Janvier 2024

Après avoir chuté jusqu’à Pâques sous l’effet du confinement de la population, la cotation française s’est redressée à des niveaux particulièrement élevés. Le manque d’offre en France, conjugué à des importations de viande ovine amoindries, allège le marché et provoque une hausse des cours.