Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 361 Mai 2024

Le cours de l’agneau français a entamé sa hausse saisonnière à l’approche de Pâques, avec toutefois deux semaines de retard tandis que les festivités ont lieu une semaine plus tôt cette année. Il reste à des niveaux élevés par rapport aux années précédentes, mais la pandémie de coronavirus, qui s’accentue en France, suscite de vives inquiétudes : la demande sera-t-elle au rendez-vous ?