Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 361 Mai 2024

Le cours français s’est stabilisé au-dessus de 7 €/kg depuis mi-septembre : la demande des Français est modeste, mais l’offre l’est tout autant, ce qui permet un certain équilibre du marché.

Les cours irlandais et britanniques restent eux aussi particulièrement élevés. Après avoir subi la fermeture temporaire du marché chinois, le prix de la viande ovine néozélandaise se rétablit depuis début mai, conjointement à une reprise des envois.