Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 360 Avril 2024

La cotation de l’agneau français a commencé une lente et tardive baisse saisonnière début juillet, alors qu’elle continuait de s’apprécier depuis Pâques.

Même si l’offre française s’est rétablie en mai, les importations sont demeurées ralenties, permettant le maintien d’un marché allégé et d’une cotation particulièrement soutenue.