Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 361 Mai 2024

A l’heure du déconfinement progressif en Europe après la crise du coronavirus, les cours des vaches remontent dans tous les États membres avec la perspective de réouverture des fastfoods et du marché français de la restauration. Les prix des jeunes bovins restent sous pression, avec des retards de sorties en France, en Italie et en Pologne. La demande italienne pour les broutards est restée présente jusqu’à début mai, face à une offre française restreinte. Le marché du veau de boucherie reste très encombré, même si celui des veaux nourrissons frémit en France.