Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 340 Juin 2022 Mise en ligne le 20/06/2022

Le marché européen manque d’animaux maigres et finis. L’insuffisance de l’offre par rapport à la demande soutient les prix à des niveaux très élevés.

Les opérateurs craignent d’avoir plus de difficultés à faire passer des hausses sur les prix à la consommation, alors que l’inflation pèse sur les achats des ménages.

Mais les cours des bovins ne sont pas suffisants pour couvrir la flambée des charges qui s’est accélérée depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Les exportateurs de vif peinent à répondre à la demande des engraisseurs faute de disponibilités suffisantes. Les exportations de veaux laitiers vers l’Espagne se sont contractées ces dernières semaines.