Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 361 Mai 2024

En Europe, les prix des bovins sont de nouveau bousculés par la crise sanitaire et les nouvelles restrictions imposées. Une exception tout de même en France, où les cotations des femelles conformées restent très supérieures à celles des campagnes précédentes grâce à une demande pour la viande VBF en hausse.

Autre point positif, la plus grande fluidité du marché du veau de boucherie en octobre a soutenu les prix et devrait permettre de limiter les effets du reconfinement. Cependant, les prix des JB et des broutards français restent au plancher. Et le constat est le même pour les veaux nourrissons.