Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 359 Mars 2024 Mise en ligne le 25/03/2024

La crise monétaire turque impacte le marché de la viande bovine et des bovins vivants : la hausse saisonnière des cours des jeunes bovins a été fortement ralentie partout en Europe, de même que les exportations françaises de veaux nourrissons vers l’Espagne.

Les cours des broutards continuent de bien se tenir. Non seulement  l’offre reste modérée, mais la concurrence des autres origines européennes sur le marché italien continue de s’étioler en partie grâce à l’ouverture du débouché israélien.

Du côté des vaches de réforme, les prix restent globalement dégradés. Pourtant, les abattages européens se sont considérablement ralentis après l’afflux de l’automne.

En veau de boucherie, les cours stagnent à un bas niveau, le marché étant encombré par les volumes supplémentaires produits aux Pays-Bas.