Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 359 Mars 2024 Mise en ligne le 25/03/2024

En cette fin d’année, les prix à la consommation demeurent élevés et pèsent sur la demande malgré un ralentissement, tout relatif, de l’inflation sur les derniers mois en Europe. Les prix des veaux gras et gros bovins finis les mieux conformés sont en hausse depuis l’arrivée de températures plus fraîches et l’approche des fêtes, même si les cours des JB français patinent un peu plus que ceux de nos voisins européens.

Pour les femelles laitières, la baisse saisonnière des cours est de nouveau observée après deux ans de maintien des prix en automne. Côté broutards, les cours des mâles charolais reculent légèrement tandis que les autres races se tiennent mieux et que ceux femelles sont en hausse dans un marché perturbé par la MHE. Les prix des jeunes veaux laitiers ont atteint un point bas ces dernières semaines.