Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 340 Juin 2022 Mise en ligne le 20/06/2022

La production laitière est orientée à la baisse dans presque tous les bassins excédentaires, malgré des prix du lait historiquement élevés et haussiers. En premier dans l’UE-27, où seule la Pologne fait exception.

Les faibles disponibilités laitières se répercutent sur les marchés des commodités, en premier lieu sur celui du beurre, d’autant que la hausse saisonnière des fabrications a été limitée dans l’UE-27 et que la demande reste ferme, notamment en Asie.

En France, la flambée des cours des produits laitiers se répercute lentement sur les tarifs des fournisseurs et les prix au détail, qui progressent moins vite que dans les pays voisins. Heureusement, la revalorisation est plus nette sur les autres débouchés, en particulier sur les ingrédients vendus aux IAA ou exportés.