Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 338 Avril 2022 Mis en ligne le 20/04/2022

Les cours des ingrédients laitiers continuent de s’apprécier signe de disponibilités limitées. La ressource laitière demeure ralentie dans les principaux bassins laitiers excédentaires. Toutefois, la forte remontée du prix du lait de vache semble amorcer un mouvement de reprise de production dans l’UE-27, en premier en Pologne et dans les pays de l’Est.

En France, la production est moins ralentie en février grâce à un ralentissement des réformes. Elle pourrait se rétablir si les conditions météorologiques demeuraient favorables ce printemps. Mais la forte hausse des charges attendue dans le même temps pourrait contenir voire annuler ce mouvement de reprise.

A l’inverse, le marché du lait bio demeure déprimé avec une production certes moins dynamique, mais toujours excédentaire face à une consommation en fort repli.