Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 344 Novembre 2022 Mise en ligne le 22/11/2022

Le cours du jeune veau laitier mâle de 45-50 kg a suivi sa baisse saisonnière liée à la hausse des disponibilités à l’automne. Les exports de veaux progressent encore vers l’Espagne, qui a engraissé beaucoup plus de bovins en 2022 qu’en 2021 et dont les abattages sont dynamiques.

Poursuite de la baisse saisonnière du prix du jeune veau laitier

La cotation du veau mâle laitier de 45-50 kg, destiné à l’engraissement de veau en France, a poursuivi sa baisse automnale liée à la hausse des disponibilités en veaux au moment du pic des naissances et à la relative prudence des mises en place en veaux de boucherie, en JB et bœufs laitiers. En semaine 46, le veau mâle laitier cotait 58 €/tête, mais restait au-dessus des valeurs des années passées (+8 € /2021 et +9 € /2020).

Le veau mâle laitier un peu plus âgé, de 50-55 kg, cotait 84 €/tête (+13 € /2021 et +14 € /2020).

Le cours du veau mâle de type viande, croisé lait-viande ou mixte a suivi une baisse saisonnière moins marquée, liée à la demande espagnole pour ce type de veaux. Il cotait 183 €/tête en semaine 46 (+25% ou +36 € /2021 et +12 € /2020). Enfin, le veau femelle de type viande, croisé lait-viande ou mixte a encore mieux résisté, à 143 €/tête soit +56 €/2021 ou +64% et +31 €/tête ou +28% /2020, les Espagnols engraissant des femelles pour leur marché intérieur et pour le marché italien notamment.

Naissances de veaux de mère laitière en forte baisse en septembre

Seuls 348 000 veaux de mère laitière sont nés en septembre, soit une nette baisse de -5% /2021. Le nombre des veaux nés de mère laitière recule fortement depuis le début de la nouvelle campagne 2022-2023, du fait de la chute des entrées de primipares dans le cheptel laitier français. Ainsi entre juillet et septembre, 902 000 veaux laitiers sont nés, en recul de -6,2% /2021-2022 et -7% /2020-2021.

Au 1er octobre, la baisse du cheptel national de vaches laitières s’est donc accentué, avec 3 434 000 vaches présentes (-2,4% /2021 ou -84 000 vaches).

Exportations de jeunes veaux toujours en croissance en septembre

Selon SPIE-BDNI en période 9 (semaines 35 à 39), 47 000 veaux laitiers de moins de deux mois ont été exportés (+3% /septembre 2021, déjà un mois record l’an passé). Au total, 285 000 têtes ont quitté la France entre les semaines 1 et 42 (jusqu’au 23 octobre) soit +6% /2021 et +16% /2020. 90% de ces veaux sont destinés à l’Espagne, dont la demande progresse.

En Espagne, cet intérêt pour le veau laitier se traduit dans la bonne tenue de la cotation du veau frison mâle de moins d’un mois. En semaine 43, le cours s’établissait à 127 €/tête (+31% ou +31 € /2021) ; l’écart entre le cours de 2022 et celui de 2021 s’accentuant depuis septembre.
La production de jeunes bovins mâles et femelles de moins de 24 mois a progressé en Espagne depuis le début de l’année, entrainant la hausse des abattages de JB (+4%/2021).