Les marchés des produits de l’élevage de ruminants N° 361 Mai 2024

Alors que la cotation des agneaux britanniques et irlandais continue de baisser de façon saisonnière, le cours français poursuit son inexorable hausse et atteint des niveaux jusqu’alors inégalés à cette période de l’année.

Malgré une offre française et des importations en nettes hausses en juillet, la demande soutenue des consommateurs permet une envolée de la cotation.